Faire de l'exercice et boire de l'eau... comment s'y prendre au mieux ?

La préparation fait tout, disent souvent les sportifs. Tout à fait. Et c'est le cas donc également quand vous allez faire de l'exercice. Quel que soit votre niveau de routine, une alimentation et une hydratation suffisantes sont essentielles pour réaliser de bonnes performances ainsi que pour votre corps. Pour être performant, même en faisant de l'exercice, vous ne pouvez pas manger sans boire ou vice-versa. C'est pourquoi cet article aborde ces deux points ensemble. 

Vous êtes enceinte et vous voulez continuer à faire de l'exercice ? Parcourez nos conseils au bas de cet article ou découvrez en plus dans l'article « Voici comment rester en forme pendant votre grossesse » !


Avant et pendant l'exercice

Quel est le mieux ? Manger et boire de l'eau avant ou après l'exercice ? Et quand alors ? Et quelle quantité ? Ce sont toutes des bonnes questions. Il est préférable de manger trois heures avant de faire de l'exercice et de boire un demi-litre d'eau. Cela vous permet d'avoir de l'énergie et d’être suffisamment hydraté pour l'effort. Si vous comptez vous entraîner pendant plus d'une heure, vous devez avoir de l'eau avec vous. Buvez environ 150 ml toutes les 15 minutes (600 ml par heure). Commencez dès le début de votre entraînement. Si vous avez soif pendant votre sport, c’est que vous n'avez pas assez bu.

Conseil

Un bon indicateur est de regarder la couleur de votre urine après l'exercice. Si elle est très foncée, vous devrez boire davantage la prochaine fois. Idéalement, elle devrait être jaune clair, comme le reste de la journée. Dans tous les cas, il est toujours bon de boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour, même si l’on ne fait pas de sport. Si vous faites de l'exercice et/ou s'il fait chaud, votre corps peut avoir besoin d’être plus hydraté.


Après l'exercice

Après l'exercice, mangez un repas « normal » : petit-déjeuner, déjeuner ou dîner. Cela vous apporte tous les nutriments dont vous avez besoin, y compris suffisamment de glucides pour reconstituer vos réserves et suffisamment de protéines pour la récupération musculaire. Ce n'est pas encore l'heure du dîner ? Prenez alors un en-cas riche en glucides et en protéines, comme du lait ou un yaourt avec une banane ou une pomme, ou pourquoi pas une tranche de pain avec du beurre de cacahuète ? Et encore une fois, buvez suffisamment d'eau après l'exercice. Car, comme dit plus haut, l'un ne va pas sans l'autre.

Conseil

Ou plutôt : avertissement. En effet, ne buvez pas non plus trop d'eau pendant l'exercice. Boire trop d'eau sur un court laps de temps peut avoir un effet néfaste sur votre circulation sanguine en diminuant la concentration de sels. Buvez donc régulièrement et répartissez les prises sur la séance de sport, mais avec précaution. 

enceinte sport

Faire de l'exercice pendant et après la grossesse 

Vous êtes enceinte et vous voulez continuer à faire de l'exercice ? Si vous pratiquiez déjà du sport avant d'être enceinte, vous pouvez continuer tranquillement. Et si ce n'était pas le cas, il est toujours conseillé de ne pas commencer avant d’avoir accouché. Comme pour beaucoup de choses pendant la grossesse, écoutez votre corps et demandez conseil à votre médecin traitant. 

Si vous pratiquiez occasionnellement du sport avant votre grossesse, vous pouvez continuer à le faire. Il est important que vous n'ayez aucune douleur (pelvienne) et que vous vous sentiez bien. Si vous êtes déjà bien sportive, vous pouvez continuer pendant votre grossesse aussi longtemps que vous vous sentez bien, avec l'approbation de votre médecin traitant, de votre sage-femme ou de votre gynécologue. Demandez toujours conseil à un professionnel de la santé.


Grossesse et activité physique = boire suffisamment 

L'alimentation et l'hydratation méritent bien sûr une attention supplémentaire pendant la grossesse. Faire de l'exercice pendant la grossesse peut vous faire transpirer plus rapidement et plus abondamment. Veillez donc à vous hydrater suffisamment. De cette façon, votre bébé sera lui aussi suffisamment hydraté ! La pression accrue sur votre vessie peut vous amener à uriner plus souvent. Mais ça ne doit pas être une raison pour moins boire. Adaptez plutôt votre organisation de manière à pouvoir aller aux toilettes de temps en temps. Et ne vous entraînez pas de manière trop intensive, réduisez éventuellement votre rythme et faites plus de pauses si nécessaire. En d'autres termes, il faut parfois accepter de vous ménager de manière temporaire. Mais bon, vous êtes enceinte ! C'est magnifique, non ?