NL / FR

SPADEL S.A utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour les finalités prévues dans notre Politique de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire la Politique cookie.

Petits mangeurs ? – Maman, Bébé & Kids – Spa

Difficile de lui faire découvrir de nouveaux goûts ? Découvrez 7 conseils pour y parvenir !

Votre enfant n’aime pas le chou-fleur, les haricots, le fromage ou le poisson ? Découvrez nos astuces pour que votre apprenti gourmet apprenne à manger de tout…

1. Testez la méthode Rapley

Certains bébés n’aiment simplement pas les purées de légumes et les petites cuillères données par maman ou papa… C’est le cas de votre petit ange ? Et si vous testiez la “Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME)” ?

La méthode du “Baby-Led Weaning” a été développée par la professionnelle de la santé britannique Gill Rapley. Cette approche consiste à laisser votre petit ange gérer sa propre diversification alimentaire… Dès 6 mois, vous pouvez commencer à introduire progressivement de la nourriture solide dans son alimentation. Préparez-lui, par exemple, une assiette avec des petits morceaux de pomme de terre, concombre, pomme, tomate, poulet… et laissez-le piocher, avec ses doigts, les morceaux de son choix.

Dès 6 mois, vous pouvez appliquer cette méthode. Selon Gill Rapley, le passage à l’alimentation solide est alors plus facile.

Votre petit trésor est plus âgé, mais il n’est pas trop tard pour tester la méthode Rapley ! Et qui sait… peut-être que cette nouvelle manière plutôt surprenante de manger – avec les doigts, en plus ;-) – lui plaira.

En savoir plus sur la méthode Rapley

2. Faites-en un vrai petit chef !

Ca commence déjà au magasin… Laissez votre petit choisir entre 2 légumes ou entre du poisson blanc et du poisson rose. Et à la maison, votre petit chef pourra immédiatement mettre la main à la pâte : diviser le chou-fleur en bouquets, écosser les haricots, arracher les feuilles de salade, mélanger les ingrédients. Les enfants de 2 à 3 ans font facilement tout cela. Et vous verrez, fier de ses prouesses culinaires, votre petit cuisinier en herbe sera ravi d’y goûter !

3. Des légumes… à boire !

Il paraît qu’un enfant doit goûter un nouvel aliment jusqu’à 10 fois pour s’habituer à son goût. 10 fois… Rassurez-vous, ce n’est pas mission impossible. Même avec le brocoli et le poivron ! La recette pour y parvenir ? Préparez une soupe, une purée ou une sauce spaghetti avec les légumes qu’il mange difficilement. Parions que votre petit dégustera bientôt tous les légumes… même ceux qu’il repousse aujourd’hui !

4. Voyagez avec la petite cuillère

Voici une technique qui a largement fait ses preuves à travers les générations : le fameux « une cuillère pour maman, une cuillère pour papa ». Ou encore, faire le bruit de l’avion ou du train… Vous pouvez aussi inventer une histoire un peu farfelue : « Regarde, c’est papa tout en haut de la piste de ski ! Et hop, c’est parti ! Quel slalom ! Waouw, le salto ! Va-t-il battre son record ? » Mission accomplie !

5. Votre enfant découvre d’abord avec ses yeux…

Un petit truc pour faire découvrir de nouveaux aliments à votre enfant ? Montrez-les-lui d’abord en vrai ou en photo. En effet, d’après certaines études, en procédant de la sorte, les petits seraient plus enclins à tester de nouveaux délices. Vous comptiez lui servir des radis, du fromage ou des lychees prochainement ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

6. Rien de tel qu’une assiette joliment décorée

On mange avec la bouche… mais aussi avec les yeux ! Et c’est pareil pour les plus petits d’entre nous ! La présentation de l’assiette de votre enfant compte beaucoup ! Essayez de créer des portraits rigolos avec des rondelles de concombre, des morceaux de tomate… Ou procurez-vous des emporte-pièces pour régaler les papilles et les yeux de votre petit avec de la purée en forme de cœur, de papillon… Succès assuré !

Des petites assiettes amusantes

7. Vous voir manger lui donnera envie de manger…

Votre petit trésor passe à table avant vous afin que vous puissiez dîner tranquillement, ensuite ? C’est compréhensible. Cependant, essayez de temps en temps de manger ensemble. Il y a de fortes chances que votre petit mange plus facilement en voyant les autres manger également. Et qui sait… il aura peut-être même envie de goûter vos légumes ou votre morceau de poisson.